Les vins anglais

 

Généralités :

La croissance des vins anglais connait une progression spectaculaire.

Ceux qui faisaient sourire il y a encore 10 ans, inquiètent de plus en plus leurs concurrents français et mondiaux.

La production de vins britanniques connait une croissance exponentielle puisque le Royaume-Uni a produit 6,3 millions de bouteilles en 2014, soit une progression de 40% vis-à-vis de 2013.

Ce ne sera qu’à partir de la seconde guerre mondiale que l’industrie du vin se développera avec des cépages productifs comme le Muller-Thurgau donnant souvent des vins peu qualitatifs

Aujourd’hui la production se concentre dans le sud de l’Angleterre et au pays de Galles.

La surface du vignoble aura doublé en 7 ans mais ne représente que 2 000 Ha soit le douzième du vignoble champenois

Les vins :

Les vins mousseux représentent 2/3 de la production totale des vins

Les vins effervescents et tranquilles auront gagné 72 médailles à l’International wine challenger IWC cette année (2015) avec certains « Bubblies » dépassant de grandes maisons en Champagne telles que Thiénot, Taittinger,….

Les intérêts sont là puisque les grandes maisons Champenoises n’ayant plus de possibilité de s’agrandir chez eux ont depuis lors acheté des terrains dans le sud de l’Angleterre.

La similitude avec les champagnes tient du fait que les producteurs de mousseux utilisent les mêmes cépages champenois avec le pinot noir, le pinot meunier et le chardonnay.

Le cahier des charges s’avère moins contraignant et la qualité de certains vins s’en ressentent.

Les vins tranquilles blancs se taillent une belle renommée avec des vins vifs et fruités (on les compare volontiers au muscadet et au petit chablis)

Le cépage bacchus est une nouvelle variété à maturation précoce et prospérant sous des climats plus frais (ne supportant pas trop le soleil). Il est obtenu par un croisement de müller-thurgau avec un autre cépage lui-même provenant d’un croisement de sylvaner et de riesling.

Il donne des vins concentrés et épicés, mais pauvres en acidité.

La grande Bretagne viticole en quelques chiffres :

 

9% de vins rouges – 90% de vins blancs – 1% de vins rosés

66% de vins effervescents – 34% de vins tranquilles

Cépages : Chardonnay, Pinot meunier, Pinot noir, Bacchus, Seyval blanc, Reichensteiner,…

Prix : entre 13£ et 40£ la bouteille

Localisation : principalement le sud

Production : 6,3 millions de bouteilles

Surface : 2 000 Ha

Nombre de « wineries » : 134

Partagez sans modération !